Photo: André Turpin

L’auteure et réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette sera la porte-parole de la prochaine édition du World Press Photo Montréal, présentée du 31 août au 2 octobre prochain au Marché Bonsecours. Par la même occasion, l'artiste multidisciplinaire se voit offrir une carte blanche pour présenter une exposition qu’elle a choisie de consacrer aux réfugiés syriens récemment arrivés à Montréal. Celle qui a remporté en mai 2016 le Prix des libraires pour son roman La femme qui fuit (Marchand de feuilles) souhaite ainsi témoigner de la réalité des nouveaux arrivants syriens dans la métropole, en valorisant notamment l’apport de plusieurs Montréalaises et Montréalais, chaque jour mobilisés pour encourager et faciliter leur intégration.

> Texte complet